Recherche



Brèves
08/07/2013

EMC au 7e rang des entreprises françaises où il fait bon travailler

EMC, société spécialiste de la gestion des données, vient d’être classée 13ème entreprise Européenne où il fait bon travailler par le palmarès Great Place To Work , 7ème en France, et 1ère en Espagne, entre autres. ‘Nous sommes extrêmement fiers de nous situer au 7e rang français des entreprises où il fait bon travailler’ affirme Michel Poinat, Directeur des Ressources Humaines EMC France ‘Nous allons continuer à trouver de nouvelles initiatives pour offrir à nos employés un environnement de travail d’exception’
BK
29/05/2013

Debout la République a lancé sa campagne des européennes pour 2014

Ce 25 mai 2013 Debout la République, le parti présidé par Nicolas Dupont-Aignan, a lancé sa campagne pour les européennes de 2014. A 1 an jour pour jour du scrutin, DLR a organisé un rassemblement dans la salle la Bellevilloise à Paris. Pour la première fois des personnalités politiques d'autres pays européens se partageaient la tribune. Paul Nuttal (le numéro 2 de UKIP au Royaume-Uni), Timo Soini (président du parti les Vrais Finlandais), et Slavi Binev (député européen bulgare) ont successivement pris la parole.
Source : DLR
28/05/2013

Le Sénat a adopté le projet de loi relatif à la refondation de l’école

Le Sénat a adopté par 176 voix contre 171, le projet de loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République.
BK
16/05/2013

Epidémie de dengue en Guyane

L’épidémie de dengue sévit depuis plusieurs mois en Guyane. Plus de 3000 personnes ont été contaminées à ce jour, dont 450 ont été hospitalisées. 5 décès sont à déplorer. Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé, a décidé de mobiliser une équipe de réservistes sanitaires de l’EPRUS (Etablissement de Préparation et de Réponse aux Urgences Sanitaires) pour renforcer le centre hospitalier de Cayenne.
BK
25/04/2013

La qualité des rivières arrive sur l'iPhone

Pour la première fois en France, les données sur la qualité des eaux des rivières de Rhône-Méditerranée et de Corse peuvent être consultées depuis le bord de l’eau. Créée par l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse, l’application iPhone « Qualité des rivières » permet aux pêcheurs, kayakistes, randonneurs, vacanciers de connaitre la santé des rivières.
BK
24/04/2013

41 commerçants éco-citoyens à Caen

Le 11 avril dernier, 90 personnes étaient présentes à la CCI Caen Normandie pour la remise de la distinction « Commerçant éco-citoyen » à 41 commerçants caennais.
Cette distinction permet au commerçant de communiquer auprès de ses clients sur son engagement dans la réduction des impacts environnementaux et sur le développement d’actions sociétales.
BK
17/04/2013

Lancement de la 1ère carte interactive du logement francilien

…accessible depuis www.lamaisondelimmobilier.org
Grâce à sa nouvelle carte interactive du logement francilien, la FNAIM Paris Ile de France offre à tous un moyen simple de trouver un logement en fonction des revenus disponibles et du nombre de pièce désiré. La carte inclura toute l’Ile de France d’ici la fin de l’année et pourrait, à terme, comprendre de nouvelles fonctionnalités (carte scolaire, temps de transports, etc.).
BK
17/04/2013

La mortalité routière enregistre au mois de mars un recul exceptionnel

Le nombre de morts sur les routes de France au mois de mars a baissé de 26,8%. 203 personnes sont décédées, contre 277 au mois de mars de l'année dernière. Le nombre de personnes blessées est aussi en très nette baisse (-20,9%).
BK
11/03/2013

EMC fait entrer la Bibliothèque Apostolique du Vatican dans l’ère numérique

Dans le cadre de son initiative Information Heritage, EMC soutiendra la Bibliothèque Apostolique du Vatican dans la numérisation de son catalogue de 80 000 manuscrits historiques ainsi que de 8 900 incunables. Le projet consiste en la numérisation complète de la biblioth-que, permettant ainsi de préserver 40 millions de pages via une reproduction digitale. La première étape de ce projet s’étalant sur neuf ans sera de fournir 2.8 petabytes de stockage, utilisant une variété de solutions de pointe telles que Atmos
BK
04/03/2013

La BNF lauréate du « Stanford Prize for Innovation in Research Libraries »

Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, se réjouit du premier prix décerné à la Bibliothèque nationale de France par les bibliothèques de l’Université de Stanford, installée dans la Silicon Valley, aux Etats-Unis. Le jury de ce prix, destiné à récompenser l'innovation numérique dans les bibliothèques de recherche, est présidé par Lynne Brindley qui, jusqu'en 2012, était directrice de la British Library. En attribuant son prix à la bibliothèque numérique Gallica et au moteur de recherche data.bnf.fr., l’Université de Stanford, qui a participé à l’élaboration de l’Internet, rend hommage à la politique de numérisation, et de diffusion que la France mène depuis de nombreuses années pour rendre aisément accessible au plus grand nombre l’ensemble de son patrimoine culturel.
Communiqué


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Economie

4ème édition du baromètre de l’économie maritime PwC

Le nécessaire développement d’une filière industrielle de la mer



PwC publie les résultats de la 4ème édition de son baromètre sur l’économie maritime. L’étude d’opinion menée auprès de 196 dirigeants de l’économie maritime souligne un pessimisme prononcé des principaux acteurs. L’analyse des secteurs maritimes démontre les nécessaires mutations à venir pour revaloriser le savoir-faire français. Ainsi, les délimitations entre secteurs traditionnels s’estompent et de nouvelles convergences émergent autour des activités industrielles et des services en mer liés à l’énergie. Mais le retournement fréquent des cycles conjoncturels pèse sur la prédictibilité des résultats et sur la confiance des acteurs.

Des perspectives économiques moroses

Après un premier semestre 2012 assez neutre, un coup d’arrêt a été porté depuis l’été à la production manufacturière. L’impact de la conjoncture défavorable influe fortement sur les échanges et le commerce extérieur. On observe à la fois un très net ralentissement des échanges, notamment dans les états européens du sud, et une croissance des exportations très freinée au premier semestre, avec un recul marqué des ventes agricoles (- 12,4 %). En revanche, on note une reprise des importations en provenance des Etats-Unis (commandes aéronautiques) et de l’Asie (grand contrat naval).

Le pessimisme des dirigeants plus marqué face à l’avenir économique du secteur

D’après l’étude d’opinion menée en octobre 2012 auprès de 196 patrons de l’économie maritime, le contexte économique morose pèse lourdement sur la perception des dirigeants du secteur. L’optimisme de 2011 a fait place à de nombreuses inquiétudes.

Gil Sandillon, Associé PwC responsable du secteur de la mer, explique : « le moral général des patrons du secteur se dégrade très nettement cette année. En jeu, un contexte anxiogène où la plupart des indicateurs macro économiques se détériorent ».

Les patrons interrogés se déclarent ainsi « pessimistes » quant à la santé économique du secteur pour 59 %. Ils sont même 12 % (+6 points) à se dire « très pessimistes ». Les dirigeants encore « assez optimistes » ne sont plus que 38 % (23 points de moins).

Une gestion prudente qui impacte la politique de recrutement
Cette situation s’explique par une année difficile comme l’attestent les 33 % de dirigeants interrogés, qui indiquent une détérioration de la situation de leur entreprise (+ 20 points).
Cet état de fait a poussé les entreprises à limiter leurs recrutements, voire à diminuer leurs effectifs. En 2012, la proportion de ces dernières a ainsi triplé par rapport à 2011 pour s’établir à 14 % (+ 9 points). Une tendance qui devrait se poursuivre, puisque moins d’un tiers des dirigeants envisage des recrutements pour les six mois à venir.

Une confiance préservée pour 2013, avec des attentes fortes vis-à-vis des pouvoirs publics
En dépit de leurs inquiétudes face à la conjoncture, la moitié des interviewés déclare leur situation stable et plus de la moitié se déclarent optimistes pour les 12 mois à venir. 41 % des dirigeants prévoient ainsi d’investir dans les 6 mois à venir, volonté qui augmente avec la taille de l’entreprise.
Les attentes vis-à-vis des pouvoirs publics restent fortes. La fiscalité du secteur est un enjeu majeur pour 22 % des répondants, suivie par la demande de stabilité juridique et fiscale (14%) et l’assouplissement du droit du travail (20 %).


Des perspectives de développement dans la reconquête des activités industrielles en mer

La construction offshore, un levier de compétitivité pour les entreprises françaises. Le marché de la construction off shore poursuit sa très forte croissance (+ 28 % du nombre d’installations).

Ces installations comptent aujourd’hui pour 40 % des structures totales, derrière les plates-formes fixes (50 %) et les supports flottants (10 %).

Les acteurs français sont ainsi particulièrement bien positionnés sur les activités parapétrolières à haute valeur ajoutée. Notamment au Brésil, sur des champs présalifères et avec le déploiement prochain sur d’autres zones telles que l’Afrique.


La production d’énergies en mer, un atout dans le cadre de la transition énergétique
La France voit émerger une filière industrielle dans les EMR et en particulier dans l’éolien offshore. Son objectif : l’installation de 6GW à horizon 2020 et le lancement en 2012 du premier appel d’offre de 2GW. Elle devrait ainsi rattraper son retard et s’assurer une vraie visibilité sur le marché européen. Un second appel d’offre d’ici fin 2012 devrait permettre de pérenniser les emplois créés jusqu’en 2020.

« Les EMR devraient représenter une part croissante dans le mix énergétique, avec la volonté de l’Europe de devenir leader sur le marché », décrypte Gil Sandillon.

L’objectif affiché : générer un chiffre d’affaires annuel d’environ 10 milliards d’euros (hors maintenance). Le marché des EMR réserve ainsi de réelles opportunités de développement. Mis à part l’éolien offshore, aucune technologie EMR n’est exploitée commercialement à ce jour. Cela constitue un réel potentiel pour de nouveaux entrants innovants.

En appui à ces enjeux sectoriels de nombreux acteurs de l’économie maritime se mobilisent et cherchent à se positionner sur ces segments à forte valeur ajoutée (notamment les ports, des acteurs de la construction navale, des représentants des services en mer ou à terre ainsi que les pouvoirs publics…).

Selon Gil Sandillon, « la délimitation entre les secteurs traditionnels s’estompe. Les acteurs économiques historiques recherchent des activités à forte valeur ajoutée et innovantes. Ils trouvent dans ces débouchés des perspectives intéressantes pour mettre en avant le savoir faire maritime français ».

PwC développe en France des missions d’audit, d’expertise comptable et de conseil créatrices de valeur pour ses clients, privilégiant des approches sectorielles.



Lundi 26 Novembre 2012
Source : PwC

Nouveau commentaire :

Votre commentaire ou réaction à la brève ou l'article auquel vous faites référence doit respecter la morale, les lois et réglements en vigueur et l'indépendance rédactionnelle des journalistes. Mais, pour autant, vos réactions sont les bienvenues.

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 44

Elections | International | Europe | Actualités | Politique | Economie | Environnement | Social | Société | Sciences | Santé | Médias | Education | Culture | Justice | Collectivités Locales | Médiathèque | Sports & Loisirs | Informatique | Services de l'Etat | Institutions | Associations | Ministères | Partis | Syndicats | Collectivités | Entreprises | Nouveaux produits | Coup de gueule | Editorial | Chronique | Conso | Communiqués | Tribunes | Entreprises | Télécoms

Inscription à la newsletter